Installé depuis des mois en Chine, Franco Dragone a la nostalgie de La Louvière

Franco Dragone nostalgique de La Louvière.
Franco Dragone nostalgique de La Louvière. - © Belga - Dirk Waem

Il y a quelques jours, lors de leur visite officielle en Chine, le roi Philippe et la reine Mathilde ont assisté au spectacle produit par Franco Dragone dans la ville de Wuhan.

Franco Dragone et son partenaire chinois, le Dalian Wanda Group, ont alors officialisé un contrat de 1,5 milliard d'euros portant sur l'organisation de six spectacles en Chine.

Franco Dragone, qui vit depuis plusieurs mois en Chine, avoue avoir parfois le mal du pays et de sa ville de La Louvière : " Dans tous mes spectacles, il y a de La Louvière. La Louvière c’est chez moi et je m’en sens toujours un peu loin quand je n’y suis pas. J'ai passé plus de neuf mois loin de chez soi, il est évident que ça me manque. Mes parents, mes enfants, ma famille : tout cela me manque évidemment. Venant d’ailleurs, j'ai dû apprendre La Louvière. j’apprécie peut-être davantage et je vois même certains reliefs que les Louviérois de souche ne voient plus. J’ai tellement dû les intégrer que j’en suis davantage nostalgique ou en manque lorsque je n’y suis pas."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK