Infractions de stationnement: la Ville de Tournai fera le même travail que la police

Illustration
Illustration - © Flickr - marlo Flores

Le personnel communal est formé pour dresser des procès-verbaux en matière d'infractions de stationnement.

Le spectre des sanctions administratives a été élargi et il comprend aujourd'hui les infractions de stationnement et d'arrêt. Des infractions étant une plaie à Tournai, les trois agents constatateurs et d'autres membres du personnel de la Ville de Tournai sont et seront formés pour dresser des procès-verbaux aux véhicules stationnés le long des bandes jaunes discontinues, sur un trottoir ou encore sur une place de parking sous personnes handicapées sans que le précieux sésame ne soit visible sous le pare-brise.

Ces membres du personnel communal seront prêts début 2016. Ils n'agiront toutefois pas là où Q-Park (exi-CityParking) est actif. "Nos agents constatateurs dressent des PV surtout pour la délinquance environnementale aujourd'hui, comme des dépôts sauvages, mais également en matière de stationnement dans l'enclos Saint-Martin, qui est un espace communal privé", explique le bourgmestre ff de Tournai, Paul-Olivier Delannois (PS). "Mais cela ne va pas être une priorité des priorités. Nous n’allons pas commencer à envoyer un agent constatateur dresser plein de procès-verbaux à tel ou tel endroit problématique. C’est plutôt quand, par exemple, un agent se balade et voit qu’un véhicule est garé sur une place pour personnes handicapées alors qu’aucune carte adéquate ne se trouve sous le pare-brise."

La police va également continuer son travail en matière d'infractions au stationnement. Pour elle, seule la procédure changera : le PV devra être envoyé au fonctionnaire sanctionnateur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK