Incendie à l'hôpital de Warquignies: l'hôpital reste ouvert, réorganisation des services touchés

Les dégâts dans certaines salles de soin sont impressionnants
4 images
Les dégâts dans certaines salles de soin sont impressionnants - © Florence Dussart

Hier vers 18 heures, un incendie s’est déclenché dans l’aile B de l’hôpital de Warquignies. Un incendie conséquent qui a mobilisé les pompiers de Mons, Dour, Chièvres, et Saint-Ghislain jusqu’à 5 heures du matin. Les dégâts ne sont que matériels, il n’y a pas de victime.

La toiture du bâtiment était en travaux mais on ne sait pas encore si c’est l'origine du sinistre. Les experts seront sur place aujourd’hui pour déterminer la cause.

Une seule aile touchée

Malgré l’incident, le reste de l’hôpital continue de fonctionner. La plupart des consultations ont été maintenues. "Seule l’aile B a été touchée, la plupart des bâtiments sont intacts, explique Pauline Bastin, directrice de l’hôpital. Dans les autres bâtiments, le personnel est en place, les patients sont pris en charge pour passer le séjour le plus normal possible."

Dans l'aile C, les soins sont assurés: le bâtiment comporte une soixantaine de lits en gériatrie, en médecine et en revalidation. Pour ce qui est des plateaux médico-techniques, c'est à dire imagerie médicale ou encore médecine nucléaire et laboratoire, tout fonctionne normalement. Par contre, le bâtiment sinistré est actuellement inaccessible  pour une durée indéterminée. Le quartier opératoire a subi des dégâts et est donc fermé. Les opérations sont donc toutes programmées sur le site Saint-Joseph (Mons). 

Environ 90 patients transférés

Hier soir, les patients de l’aile incendiée ont passé la nuit dans une autre aile ou  dans d’autres hôpitaux de la région. Pour commencer, un poste médical avancé a été installé sur le parking. Et pour les cas les plus urgents, en chirurgie ou soins intensifs par exemple, des ambulances les ont conduits vers les hôpitaux d’Hornu, de Mons et de Jolimont.

Les patients qui ne sont hospitalisés que quelques jours resteront là où ils ont été transférés. Pour les séjours plus longs, ils seront tous envoyés vers les autres implantations du site, notamment à Mons. Ce rapatriement est en cours. 

Du changement pour le personnel

La direction a fait une réunion avec les équipes pour essayer de répartir le personnel des zones impactées dans les autres hôpitaux. Certains membres du personnel risquent d'être mis au chômage technique pour quelque temps.

Une cellule de crise est en place pour le personnel ou toute autre personne qui a besoin d'être entendue. Si vous avez besoin d’information sur un proche hospitalisé à l’hôpital de Warquignies, un numéro de téléphone a été mis en place. Vous pouvez contacter le 065 31 15 37.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK