Implanter les centres commerciaux en ville ? "Surtout pas", selon Inter Environnement Wallonie

A Charleroi, le parking draine les chalands directement vers ses magasins et pas forcément vers le reste de la ville, regrette Inter Environnement.
A Charleroi, le parking draine les chalands directement vers ses magasins et pas forcément vers le reste de la ville, regrette Inter Environnement. - © RTBF

Où vaut-il mieux implanter un centre commercial ? Surtout pas en centre-ville, d’après une étude d’Inter Environnement Wallonie.

L'organisme pointe notamment les effets négatifs d'un complexe commercial pour la mobilité et les petits commerces à proximité. Rive Gauche est notamment cité, comme tous les centres commerciaux du reste. Mais à Charleroi, ajoute Inter Environnement, le système de parking draine les chalands directement vers ses magasins et pas forcément vers le reste de la ville.

"Le parking ne donne pas d’abord accès à Charleroi mais bien à Rive Gauche, regrette Helene Ancion, chargée de mission. Par son accès direct au centre commercial, cela montre que le lieu est clos sur lui-même et ne laisse que peu de chance au reste de Charleroi."

Un point de vue qui est totalement contesté par Giorgios Maillis, le bouwmeester de la Ville de Charleroi. "L’idée d’avoir un centre commercial en centre-ville ne peut être que bénéfique. A Charleroi, une partie du parking est orientée ver Rive Gauche ; un autre vers la place Verte, qui donne directement sur l’espace public. Dites-vous bien qu’on a travaillé avec le développeur pour avoir un maximum de porosité par rapport à ce centre commercial sur la ville. En tout, il y a d’ailleurs sept entrées/sorties, ce qui est assez rare."

On l’aura compris, les deux points de vue s'affrontent et ont le mérite d'exister. Mais il est évidemment très difficile de déterminer l'impact économique réel d'un centre commercial sur un centre-ville, qui plus est sur une période limitée à quelques mois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK