Le mineur qui avait provoqué une alerte à la bombe à la gare de Mons sera sanctionné

La gare de Mons avait dû être évacuée
La gare de Mons avait dû être évacuée - © Stéphanie Vandreck

Très mauvaise surprise pour des parents ce mercredi matin quand ils ont vu débarquer des policiers à leur domicile. Le motif de la visite des forces de l’ordre remonte au jeudi 24 mars dernier. Ce jour-là, leur fils de 17 ans, en décrochage scolaire, n’a pas envie de se rendre à l’école, il provoque alors une alerte à la bombe à la gare de Mons. Nous sommes deux jours après les attentats de Bruxelles. La gare avait été évacuée et le trafic ferroviaire interrompu. 

Inconnu de la justice et issu d’une famille sans problème, le jeune homme regrette son geste. Il ne s’était pas rendu compte de la gravité de son acte. Il n’ira pas en IPPJ mais sera sans doute sanctionné avec des heures de travaux d’intérêt général.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK