Huit éoliennes en cours de construction dans le zoning de Tournai-Ouest 3

On monte les premières éoliennes entre les villages de Marquain et Blandain. Il y en aura six d'ici mi-août.
3 images
On monte les premières éoliennes entre les villages de Marquain et Blandain. Il y en aura six d'ici mi-août. - © Denis Vanderbrugge

S'ils sont partis en vacances fin juillet, les riverains de Tournai-Ouest risquent une fameuse surprise à leur retour. Dans les champs du futur zoning Tournai-Ouest 3, entre les autoroutes de Lille et de Mouscron, on procède en ce moment au montage des éoliennes. Le chantier ne traîne pas. D'ici mi-août, six des huit machines du parc seront déjà montées.

"Pour les deux dernières, il faudra attendre septembre, explique Olivier Bontems, directeur du département énergie d'Ideta, l'intercommunale à l'origine du projet. Le sol est un peu instable. Il faut donc renforcer leurs fondations avec du mortier et leur montage a pris un peu de retard. Cela n'empêchera les premières éoliennes de tourner dès septembre. Et le parc devrait être totalement opérationnel pour la fin de l'année."

Pour compenser les besoins du zoning

Les éoliennes sont des Vestas d'une envergure de cent mètres. Production attendue 45 Gwh par an, soit la consommation de 12 000 ménages. L'ambition d'Ideta est claire : compenser grâce à ces éoliennes les besoins en énergie des entreprises du zoning tournaisien. "Avec les huit éoliennes, on devrait produire plus que la consommation du zoning actuel, reprend Olivier Bontems. Mais il ne faut pas oublier que Tournai-Ouest 3 n'est pas encore bâti. Quand ça sera le cas, le parc devrait – en production de pointe – subvenir aux besoins de toutes les entreprises. C'est un calcul évidemment théorique, car on ne connaît pas encore les besoins des futures entreprises qui s'installeront."

Le parc ne tournera pour autant pas en circuit fermé – uniquement pour le zoning. L'électricité produite sera en effet injectée dans le réseau classique de distribution.

Construit alors que le Conseil d'Etat n'a pas tranché

Le dossier du parc de Tournai-Ouest 3 n'est pas neuf. Il a été initié en 2008. Le permis pour les huit éoliennes a été obtenu en février 2014. Mais il a ensuite fait l'objet de nombreuses contestations en justice.

Encore aujourd'hui – alors que les éoliennes sont en cours de construction – le Conseil d'Etat n'a pas tranché un ultime recours. "C'est vrai que le Conseil d'Etat ne s'est pas encore prononcé, reconnaît Olivier Bontems. Mais le risque est calculé. Nous avons de bonnes raisons de penser que la décision nous sera favorable, comme les précédentes d'ailleurs. Si nous n'étions pas confiants, nous ne nous serions pas lancés dans un chantier à 23 millions d'euros."

Une fois les éoliennes terminées, ce sera au tour des entreprises de s'installer sur les terres du futur zoning Tournai-Ouest 3. Mais avant cela, le paysage de la campagne du Tournaisis évoluera encore. Un peu plus loin le long de l'autoroute Tournai-Mouscron, à Estaimpuis, un second parc est en cours de construction. Cinq éoliennes supplémentaires y sont attendues dans les prochains mois.

Notre reportage audio ci-dessous :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir