Hugues Bayet restera bien bourgmestre de Farciennes et député fédéral

Le bourgmestre de Farciennes, Hugues Bayet (PS), ne pouvait normalement pas cumuler puisqu’une règle interne au Parti Socialiste carolo l’interdit. Mais le parti a dû trancher et Hugues Bayet gardera finalement ses deux mandats.

C’est, en fait, la loi des règles à géométrie variable : quand la règle ne vous arrange pas, alors on fait une exception. Hugues Bayet avait choisi son mandat de député mais personne à Farciennes ne voulait prendre son poste de bourgmestre. Il faut dire que le maïeur a une légitimité bien installée grâce à un score électoral très élevé.

Le parti socialiste a tenté des prises de contacts avec les autres élus locaux. Trente heures de rencontres et dix pages de rapport. Mais rien n’y a fait. Le comité fédéral en a donc pris acte et a décidé de renouveler sa confiance au collège communal farciennois. Et tant pis pour la règle.

Cette règle de non-cumul, votée en 2018, n’existe que chez les socialistes carolos. Mais elle semble ne plus avoir de sens puisqu’elle n’est pas respectée dans le cas farciennois. Personne ne semble toutefois vouloir rouvrir le débat pour la maintenir ou non. En fait, on préfère créer une exception que de questionner la règle.

Reste que le décumul financier est toujours bien d’application chez les socialistes (et uniquement chez eux). Hugues Bayet a le feu vert pour assumer ses deux mandats mais il continuera à reverser un de ses deux revenus.

Hugues Bayet, le bourgmestre de Farciennes, dans notre JT à l’occasion de l’ouverture d’un centre de vaccination dans sa commune

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK