Hornu: la FGTB dénonce un licenciement abusif et du harcèlement au Centre Don Bosco

Le Centre de Jeunes Don Bosco de la rue du Tour à Hornu
Le Centre de Jeunes Don Bosco de la rue du Tour à Hornu - © Google maps

"On ne gère pas un Centre de Jeunes en difficulté comme une entreprise classique." Lionel Quebella est le Secrétaire-adjoint de la Centrale Générale FGTB de Mons-Borinage et avec les travailleurs du Centre, il "dénonce le comportement inacceptable de la direction et des membres du Conseil d’Administration." Ils sont allés le dire ce jeudi après-midi lors d'un rassemblement devant le Centre à Hornu. Le Centre qui occupe une quinzaine de personnes dont des éducateurs, des administratifs et du personnel ouvrier. Cette maison d'hébergement accueille une vingtaine de jeunes en difficulté, placés par les services spécialisés. Selon le syndicat, "l'ambiance est vraiment délétère depuis le changement de direction en 2014. Une travailleuse a été licenciée parce qu'elle nous avait contactés en raison de problèmes de relations avec la hiérarchie." Plainte a été déposée pour licenciement "déraisonnable" (abusif). Des travailleurs se plaignent aussi, plaintes à la clef, d'une charge psycho-sociale beaucoup trop lourde et de pression trop forte. Une autre plainte concerne des faits de maltraitance physique envers plusieurs jeunes au sein du Centre. Les militants de la FGTB ont pu rencontrer la direction mais "on ne peut pas parler de dialogue constructif, cela n'a donné aucun résultat " nous dit Lionel Quebella. Nous avons tenté de joindre la directrice,sans succès.          

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK