Herseaux : une démonstration de judo pour effacer les différences

Les deux judokas du Kanido étaient en démonstration.
Les deux judokas du Kanido étaient en démonstration. - © RTBF

Rita Spruytte et Constantin Carsana sont entrés dans la dernière droite. En main prochain, les deux judokas prendront part aux Jeux Nationaux Special Olympics Belgium à Tournai et à Mouscron. Un événement sportif qui rassemblera 3400 athlètes ayant un handicap mental.

En guise d'apéritif, les deux judokas étaient en démonstration samedi matin dans les installations de leur club le "Kanido" d'Herseaux. Devant un public de néophytes, ils ont montré quelques techniques de base du judo. But de l'opération : faire la promotion de la discipline et des prochains Special Olympics Belgium.

L'occasion aussi d'attirer l'attention sur la place des personnes handicapées dans le sport. A ce niveau-là, le Judo Club Kanido d'Herseaux fait figure d'exemple. Ici, on ne fait en effet pas de différence entre les athlètes valides et moins valides. "Nos portes sont ouvertes à tout le monde, explique Christophe Deffolin, président du RJC Kanido. Bien sûr, Rita et Constantin n'ont pas les mêmes capacités physiques et mentales que les autres, mais on ne fait pas de distinction. Ils suivent le groupe normalement."

Trouver une structure qui agit comme tel, ce n'est pourtant pas forcément simple. C'est en tout cas l'avis de Sylvie, maman de Constantin : "On attend le bon vouloir de l'une ou l'autre personne pour pouvoir l'intégrer, dit-elle. Ici, on a vraiment eu beaucoup de chance de tomber sur le Kanido."

Notre reportage audio ci-dessous : 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK