Heppignies : entreprise de travail adapté, Entra se prépare à éclairer nos autoroutes

Le plan "Lumières 4.0", qui doit moderniser tout l’éclairage des autoroutes wallonnes est en route depuis quelques semaines. Ce vaste programme, qui s’étalera sur des années, est géré par le consortium Luwa. Une dizaine d’employés d’Entra, l’entreprise de travail adapté basée à Heppignies, travaillent sur ce projet. C’est le résultat de la présence, dans le contrat, d’une clause sociale imposant à Luwa d’avoir recours à des entreprises d’insertion socio-professionnelle. Des magasiniers ou des dessinateurs d’Entra sont ainsi au travail depuis quelques semaines.

Avec des centaines de boîtiers sur une table et des km de câbles à assembler, Alexia Ecrepont et ses collègues en ont pour des mois : "On doit connecter les câbles de terre dans les borniers et on doit aussi connecter ces câbles-ci pour mettre dans les lampadaires sur le bord des autoroutes."


Il faudra un nouveau boîtier pour chacun des 80.000 poteaux d’éclairage qui seront remplacés. Pour les travailleurs d’Entra, décrocher ce contrat, c’est une fierté. Pour Eric Cavalcante, responsable de production, "Il est sûr que c’est une reconnaissance. Du coup, on a cette vision de se dire qu’Entra aura eu sa mainmise sur chaque poteau. Oui c’est une reconnaissance et c’est sympa."

Ce contrat, c’est aussi l’occasion d’élargir encore un peu plus la palette d’activités pour Entra. Jean-Marc Dieu, le directeur, explique : "Tout en cherchant à nous adapter à notre environnement économique, notre projet social est un élément prioritaire. Et un projet comme celui qui est développé par Luwa est un projet qui répond absolument à des impératifs sociaux, à des impératifs d’infrastructure, de sécurité et, en même temps, il nous permet aussi de mettre à l’emploi des personnes que nous cherchons à mettre à l’emploi : des personnes touchées par la maladie."

Entra, avec 920 travailleurs, est la plus grosse entreprise de travail adapté de Wallonie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK