Hensies: petits et grands enfants s'amusent dans le plus grand jeu de rôles de Belgique

Ils ont débarqué jeudi dans le petit village d’Hensies. Ils sont gobelins, elfes, pirates ou encore zombies… Un millier de créatures fantastiques qui participent pendant quatre jours à Avatar, le plus grand jeu de rôles grandeur nature en Belgique. Autour des campements à l’ambiance médiévale, ils oublient l’espace d’un long week-end leur véritable identité, pour plonger les deux pieds en avant dans un univers parallèle.

La discipline est très appréciée des grands enfants. Mais les plus jeunes n’en sont pas pour autant exclus. Cette année, une soixantaine d’enfants et d’adolescents âgés de 6 à 16 ans vivent l’aventure. Et pour qu’ils s’amusent autant que leurs aînés, Avatar leur a préparé un scénario rien que pour eux.

Durant toute la durée du jeu, ils sont encadrés par des animateurs de l’asbl Imagi-Monde. "C’est une animation en deux temps, explique Jean-Robin, l’un des animateurs. Ils apprennent d’un côté la vie de groupe. Puis il y a, d’un autre côté, l’aspect jeu où l’on met en scène un scénario. Tout en veillant à ce que les enfants ne s’ennuient pas."

Apprendre le maniement de l'épée

Pour mener à bien l’animation, Jean-Robin donne de sa personne. Un masque est suffisant pour qu’il se transforme en un zombie effrayant. Il doit ensuite s’adapter au joueur en face de lui. "Si c’est un grand garçon qui vous regarde méchamment, on y va à fond et on grogne. Si c’est un petit bout, on fera le zombie un peu plus comique. Et finalement ça passe aussi."

Durant toute la journée, les enfants sont ainsi invités à relever des missions. Il faut aussi leur apprendre les codes et les règles du jeu de rôles. "Je leur apprends le maniement de l’épée, indique Cédric, un autre animateur. Je précise tout de suite que ce sont des épées en latex. Elles sont moins dangereuses que certaines épées en plastiques vendues en grande-surface. Mais il faut quand même leur montrer comment frapper sans faire mal à l’adversaire."

But avoué : former la future génération d’amateurs de jeux de rôles. Histoire qu’un jour ces petits elfes et ces pirates miniatures participent à l’Avatar réservé aux grands enfants.

Notre reportage audio ci-dessous :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK