Hainaut: des vendanges prématurées cette année

La première récolte dans les vignobles du Chant d'Eole, c'était à Quévy en 2013
La première récolte dans les vignobles du Chant d'Eole, c'était à Quévy en 2013 - © Laura Canducci

Cette année les spécialistes prévoient les vendanges pour la fin du mois de septembre. Les gelées d’avril dernier entraînent une diminution de la production mais cet abaissement du chiffre n’aura aucune incidence sur la qualité : celle-ci devrait être très bonne.

Du vin pétillant

Le Hainaut est une terre riche en vignobles et la Province abrite le plus étendu de Belgique, le vignoble des Agaises près de Binche. 270 000 pieds de Chardonnay qui produisent le Ruffus, un vin pétillant produit selon la méthode traditionnelle et régulièrement primé dans les concours. Le Ruffus a ainsi encore décroché la médaille d’or au concours de Bruxelles.

On produit également du vin pétillant dans la région de Mons où les 86 000 pieds de vigne plantés entre Harveng et Quévy donnent le Chant d’Eole.

Différentes tailles

À côté de ces gros producteurs on recense également de plus petits producteurs comme ceux de l’Abbaye de Saint-Denis, des jardins suspendus de Thuin ou du château de la Mazelle à Beaumont. À Comines également, la Ferme bleue produit du vin blanc.

La production de vin dans nos contrées n’est pas une pratique récente, on faisait déjà du vin chez nous au Moyen-âge mais principalement dans les monastères, une pratique qui, pour diverses raisons, a complètement disparu au 19ème siècle. Ce n’est qu’au milieu du siècle passé, dans les années 60, que quelques passionnés ont commencé à replanter des vignes.

Les chiffres

En 2015, pour la Wallonie, on avait frôlé le million de bouteilles mais cette année la production ne devrait pas dépasser les 600 000 bouteilles comme en 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK