Google va-t-il construire un nouveau "data center" à Farciennes ?

L'information a été dévoilée ce matin par nos confrères de la Libre Belgique qui semblent avoir bénéficié "d'un vent favorable" : l'entreprise Google envisage d'ouvrir un second centre de données en Wallonie. Après celui de Saint-Ghislain, ce centre pourrait s'installer sur le site de l'Ecopôle, un zoning situé au nord-est de Charleroi.

Mais voilà : cette information confidentielle ne devait manifestement pas être divulguée. Indiscrétion ou manoeuvre d'un concurrent évincé ? Difficile de savoir. Mais tous les acteurs du dossier refusent en tous cas de commenter l'information.


Tant du côté des autorités communales, que du côté de l'intercommunale de développement économique, Igretec, on refuse tout commentaire et on déplore cette fuite dans la presse. Une explication à ce silence sans doute serait que le projet existe mais que les discussions en cours seraient couvertes par une clause de confidentialité. D'où la crainte que ces révélations ne compromettent le projet.

A ce stade, ce que l'on sait donc, selon la Libre, c'est que, après Saint-Ghislain près de Mons, où près de 120 personnes sont employées, Google veut implanter un second data center chez nous. Un centre de stockage de données informatiques dans des salles immenses avec des ordinateurs hors normes. Si cette installation se confirme sur l'Ecopôle de Farciennes, ce serait une bonne nouvelle pour l'emploi et la région. Mais, à ce stade, personne ne semble vouloir et surtout pouvoir en dire plus avant cet été.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK