Ghlin : un stage autour d'halloween pour enfants voyants et malvoyants

Stage Halloween à MONS : Voyants et non voyants au Dynamusée
Stage Halloween à MONS : Voyants et non voyants au Dynamusée - © J.Roisin (RTBF)

Le stage est proposé par les Amis des Aveugles et Malvoyants à Ghlin et a pour objectif de partager les mêmes activités dans une perspective d’inclusion de la personne handicapée.

Cela faisait quatre ans que les stages pour enfants non-voyants et malvoyants n’avaient plus lieu, mais cette année, le centre de réadaptation a souhaité les remettre au programme avec une petite nouveauté puisqu’on y trouve désormais une mixité avec la présence d’enfants voyants. L’objectif pour la directrice, Stéphanie Demartin, est de sensibiliser les jeunes qui n’ont pas de problème de vue à la réalité des enfants avec une déficience visuelle en leur montrant qu’on peut très bien vivre moyennant quelques petits aménagements au quotidien. Cette idée de mélanger ces deux publics est partie d’une journée organisée à noël où cet aspect "mixité" existait déjà. "Quand on a constaté que des relations se créaient très facilement, on s’est dit pourquoi ne pas étendre cette activité et la faire sur une semaine", nous explique Sophie Demoustier en charge de la coordination thérapeutique et psychologique du centre de réadaptation fonctionnelle.

Au total, 13 enfants âgés de 5 à 10 ans se sont inscrits dont 5 enfants malvoyants. Au cours de la première journée, ils ont passé l’après-midi au BAM à Mons où ils ont visité l’exposition "Andy Warhol" et participé à un atelier peinture. Pour que ces deux activités soient adaptées aux 13 enfants, Joëlle Laurent, la responsable du Dynamusée à modifier ses animations. "Nous avons suivi une formation de base chez les Amis des Aveugles et Malvoyants à Ghlin et puis nous avons fait une succession d’exposition où nous avons appris à bien utiliser l’audio description. Ici il faut vraiment tout tout décrire." Et pour l’activité peinture, aussi, des adaptations ont eu lieu principalement au niveau de la matière puisque du sable et de la colle à bois ont été ajoutés pour que la peinture ait plus de relief.

La première journée de stage a parfaitement répondu aux attentes des responsables du centre et a aussi beaucoup plu aux enfants voyants. "Ca me plaît parce qu’on peut faire des choses ensemble et on peut les aider s’ils ont un problème" nous affirme Hugo.

Le stage prendra fin ce jeudi et si le succès se confirme, on devrait retrouver cette initiative pendant d'autres congés scolaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK