Gerpinnes: le groupe Loix dépose le bilan, une centaine de personnes sur le carreau

Une entreprise spécialisée dans la construction et qui est bien connue dans la région de Charleroi est en faillite. Il s’agit du groupe Loix. Plus d'une centaine de personnes y travaillaient. Un curateur a été désigné dans la foulée.

Si, à l'origine, Loix est un groupe limbourgeois, la société avait pris de sérieux accents carolos ces derniers temps.

En septembre 2016, une branche wallonne était créée en interne dans le groupe Loix, basée à Gerpinnes et qui devenait le siège d'exploitation de la société.

Les chantiers se sont alors multipliés dans la région, notamment au sud de Charleroi, à Gerpinnes, Thuin, Nalinnes ou Walcourt. Construction de maisons unifamiliales, d'appartements, de maison de repos et de service, comme les luxueux Jardins du Bultia ou encore de lotissements entiers. C'est d'ailleurs le groupe Loix qui était supposé construire la fameuse Gougna Lane, à Gougnies. Un projet qui ne verra donc pas le jour.  

"Je n'aurais jamais imaginé un tel scénario"

Nous avons contacté Dider Eggermont, le responsable de la branche carolo de Loix, lui qui était administrateur et qui détenait 50% des parts du groupe. "Je n'aurais jamais imaginé un tel scénario", nous a-t-il affirmé.

Il ne comprend pas en effet la décision du conseil d'administration de la maison-mère de déposer le bilan. Il ne nie pas certains problèmes financiers de l'entreprise mais pour lui "les actifs du groupe permettent de couvrir très largement le passif".

Reste aujourd'hui près de 120 ouvriers sur le carreau, des chantiers complètement à l'arrêt et des clients désemparés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK