Future bourgmestre de Soignies, Fabienne Winckel (PS) n'occupera qu'un mandat

Fabienne Winkel
Fabienne Winkel - © Ville de Soignies

Fabienne Winckel, échevine PS à Soignies et députée fédérale, devrait prendre ses fonctions maïorales à la place de Marc de Saint Moulin d’ici quelques semaines.

Et, si elle est élue en 2018, elle s'engage à ne plus cumuler avec sa fonction de députée fédérale, ce qui n’est pas le cas actuellement.

"Ça fait déjà quelques mois voire quelques années que, pour moi, les choses étaient claires, confie-t-elle. Et que si j’avais la chance d’être élue bourgmestre en 2018, je ne cumulerais pas et que, à partir de 2019, je serais donc bourgmestre à temps plein de la ville de Soignies."

"Ça n’empêche pas qu’à titre individuel, on puisse aller plus loin"

"Le vote intervenu lors du congrès du PS dimanche dernier en faveur d’un décumul concernant uniquement les rémunérations ne m’a pas déçu pour autant. C’est la voix démocratique qui a parlé. Ce sont les militants qui se sont exprimés à 52% en faveur du décumul des rémunérations. Mais ça n’empêche pas qu’à titre individuel ou au niveau d’une fédération, on puisse aller plus loin."

Pour information, le décumul intégral est aussi le choix de l'ensemble des socialistes sonégiens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK