Futur tracé de l'E420: Gerpinnes et Ham-sur-Heure/Nalinnes ont dit "NON"

Futur tracé de l’E420: Gerpinnes et Ham-sur-Heure/Nalinnes ont dit "NON".
Futur tracé de l’E420: Gerpinnes et Ham-sur-Heure/Nalinnes ont dit "NON". - © DR

Le futur tracé de l’E420, au sud de Charleroi, a déjà fait coulé beaucoup d’encre. Cette fois, les cinq communes concernées par le tracé de ce "trident light" sur la N5 ont rendu un avis. Jeudi soir, ce sont les conseils communaux de Gerpinnes, Ham-sur-Heure/Nalinnes et Walcourt qui se sont positionnés.

Sans grande surprise, c'est un "NON" catégorique à Gerpinnes et Ham-sur-Heure/Nalinnes, les deux communes les plus concernées par ce trident.

Le tracé de la branche "Ouest" passerait par les bois de Nalinnes pour rejoindre Marcinelle ; tandis que la branche "Est" par Loverval pour retomber sur le R3, à Châtelet.

Gerpinnes et Ham-sur-Heure ont longuement motivé et détaillé leur avis. Des avis défavorables pour ces deux communes qui avaient reçu des centaines de réclamations, interpellations de citoyens et comités de quartier.

Et à Walcourt, qu'est-ce que cela a donné ?

Là, c'est un "OUI, mais"... La commune a reçu plus de 300 réactions. Et le conseil s'en est inspiré pour rendre sa décision avec des propositions concrètes d'aménagement.

A Somzée par exemple, il s'agirait d'enterrer la voirie et de placer des déblais pour protéger les citoyens de la pollution et du bruit.

Un avis, qui comme tous les autres, ne sera que consultatif. La balle retourne à présent dans le camp du gouvernement wallon qui devra parvenir à une solution négociée, dans ce dossier, très complexe et vieux de 40 ans.

Rappelons que Châtelet et Charleroi se sont prononcées pour la variante 3, c'est-à-dire le tracé "Est" qui contourne au maximum les quartiers d'habitations de Loverval et Bouffioulx pour rejoindre le R3.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK