Froyennes: des habitants veulent faire revivre le moulin et leur village

Le comité d'organisation de la Fête du Moulin
Le comité d'organisation de la Fête du Moulin - © Laurent Dupuis

Un comité de Froyennois relance des festivités pour remettre en valeur le patrimoine de leur village. Le moulin à eau de Froyennes était jadis un endroit privilégié par les tourtereaux pour réaliser les photos de mariage. Mais le cadre du moulin et de l’étang aujourd’hui est bien moins enchanteur. Faute d’entretien.

Faire revivre le lieu

Las de cette situation, un comité de Froyennois a décidé de remettre en valeur ce patrimoine via des festivités : la Fête du moulin, qui se déroulera le samedi 3 septembre. Ce comité est composé d’Aurélie Delcroix, de Corinne Dumoulin, de Christine Blomme, de Véronique Musy et de Ronan Pontus. "Froyennes est devenu un village dortoir. Tout ou presque a disparu. Il y avait bien les Fêtes de Froyennes en septembre avant mais les organisateurs ont pris de l’âge et personne n’a repris le flambeau. Nous voulons faire revivre Froyennes, notamment pour mettre en valeur le patrimoine de notre village. Le moulin à eau, l’étang… Ils attirent encore beaucoup de promeneurs. On vient souvent y faire des balades. Beaucoup d’enfants vont également donner du pain aux canards à l’étang."

Robe de mariée blanche: s'abstenir

Mais l’affluence a bien diminué au fil de années. " Nous voulons que les personnes reviennent y faire des photos de mariage et de communion. Aujourd’hui, si l’on vient avec une robe de mariée, elle ne sera plus si blanche après la séance de photos."

Le comité a contacté Michel Béghin – décédé il y a quelques semaines –, qui présidait avant les Fêtes de Froyennes. Il a ensuite constitué un programme avec des artisans, des animations musicales et des activités pour les enfants. Tout cela se déroulera autour du moulin à eau et de l’étang. Le moulin sera d’ailleurs ouvert. Dans le même temps, le Foyer Saint-Eloi accueillera une bourse de collectionneurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK