Frameries: les enfants verbalisent

Deux nouvelles recrues pour la police boraine
Deux nouvelles recrues pour la police boraine - © Tous droits réservés

C'est un classique de cette semaine de rentrée des classes: la police sensibilise les enfants à la sécurité aux abords des écoles.

Les parents sont souvent tentés de stopper quelques instants devant l'école pour y déposer leur enfant. La police rappelle que c'est interdit et dangereux.

Ce mardi matin, dans le Borinage, à Frameries, la police Boraine avait déployé les gros moyens pour cette opération. Plusieurs motards, policiers, commissaires (et même le Procureur du Roi), devant l'école communale Calmette où quatre enfants avaient été sélectionnés pour endosser le rôle (et l'uniforme!) de policier et verbaliser les parents mal stationnés.

"Sur 10 enfants victimes d'accidents de la route, quatre le sont sur le chemin de l'école, souligne Benoît Godart, de l'IBSR. Mais ces accidents n'ont pas lieu précisément devant les écoles, plutôt dans un rayon de 300 mètres autour des écoles. Il faut donc que les parents redoublent de vigilance au lieu de redémarrer en trombe pour se presser d'aller travailler."

La police boraine, pour sa part, est convaincue que le message passe mieux auprès des parents s'il est véhiculé par les enfants.

L'école Calmette compte bien poursuivre cette démarche pour maintenir les parents dans les bonnes habitudes qu'ils ont été forcés de prendre ce mardi matin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK