Formation au Chantier à Marcinelle: une stagiaire sur deux trouve du boulot

Le siège de l'asbl à Marcinelle
Le siège de l'asbl à Marcinelle - © Le Chantier

Basée dans la région de Charleroi, l'asbl Le Chantier s'occupe essentiellement de réinsertion professionnelle. Parmi les formations proposées il y a le repassage. Car les blanchisseries de la région engagent et la demande existe bel et bien. Une vingtaine de femmes ont suivi cette formation ont reçu leur diplôme récemment. Elles ont eu un parcours difficile et elles arrivent désormais sur le marché de l'emploi.

Il fait chaud, c'est la canicule. A l'extérieur bien sûr mais aussi dans l'unité où les fers à repasser virevoltent. Un coup à gauche, un coup à droite. Lando Samaka, une jeune femme d'origine angolaise, arbore un grand sourire. Elle a quitté son pays il y a plusieurs années et est finalement arrivée dans la région de Charleroi. Elle y a rencontré un mari et fondé une famille mais n’a toujours pas trouvé de travail. Elle vient de décrocher un diplôme d'aide-ménagère et, dans quelques heures, elle entrera de plein pied sur le marché du travail.

Des femmes au parcours compliqué

Ces femmes, accueillies par l’asbl Le Chantier, ont toutes un parcours compliqué. Ici, dans l'atelier, chacun prend son temps pour apprendre. Apprendre pour trouver un nouvel objectif de vie. Et cela marche. Une stagiaire sur deux trouve du boulot au terme de la formation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK