Fiess di Wallonie: cours de wallon à Gerpinnes

Il est important de ne pas perdre le contact avec notre patrimoine.
Il est important de ne pas perdre le contact avec notre patrimoine. - © Tous droits réservés

Une fois par mois, des amateurs de la langue wallonne se réunissent à Gerpinnes pour apprendre à la parler et à l’écrire dans une ambiance détendue.

Parlée avant tout par des personnes âgées, certains jeunes se mêlent aux grands-parents comme Sacha, 10 ans, qui est venu avec ses parents : " J’adore ! C’est très chouette de redécouvrir les langues oubliées ".

Michel Robert dispense ses cours à des élèves motivés car l’avenir de la langue est incertain : " Ce n’est pas évident. Je ne sais pas si le wallon pourra encore être enseigné à l’avenir dans les écoles à l’instar du breton. Ce qui compte, c’est de ne pas perdre le contact et de continuer à l’entendre ".

Les motivations varient parmi les élèves. Certains se faisaient carrément interdire de parler wallon par leur famille : " Je le comprends depuis toujours mais on m’a interdit de le parler. Aujourd’hui, grâce aux cours, j’ose faire des fautes et je m’essaie même à l’écriture ", explique cette élève.

Retrouver ses racines, parler la même langue que son grand-père ou même détendre l’atmosphère, toutes les raisons sont bonnes pour s’essayer à cette langue célébrée à travers toute la Wallonie durant ce week-end.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK