Farciennes : le député-bourgmestre Hugues Bayet plus que jamais opposé au décumul intégral exigé par la fédération PS carolo

Hugues Bayet
Hugues Bayet - © Belga - Benoit Doppagne

Le bourgmestre de Farciennes, Hugues Bayet (PS), va-t-il encore pouvoir rester en même temps député fédéral ? En théorie, il devrait renoncer à l’un des deux postes pour respecter le décumul intégral décidé par la fédération socialiste de Charleroi en 2017.

Mais il estime que cette règle est contreproductive et affaiblit des petites communes comme la sienne. Pour lui, la fédération carolo a été trop loin. Il faut savoir, par exemple, que son voisin le bourgmestre de Sambreville, Jean-Charles Luperto, également PS mais dépendant de la fédération namuroise, peut rester sans problème à la tête de sa commune tout en étant député.

Par contre, il y a une règle nationale que tous les mandataires socialistes doivent respecter et qu’Hugues Bayet respecte : celle qui prévoit un décumul financier. En d’autres mots, il est actuellement bourgmestre de Farciennes bénévole.

Dans ce dossier, la position de Paul Magnette, le président du Parti Socialiste, est évidemment très attendue. Hugues Bayet dit attendre son coup de fil. Mais Paul Magnette renvoie la balle vers les militants carolos. Des militants qu’il a soutenus et défendus en 2017. Aujourd’hui, il joue la carte de la prudence et estime qu’en tant que président national, il ne doit pas s’immiscer dans ce débat. Tout en reconnaissant qu’Hugues Bayet est un très bon bourgmestre et un bon parlementaire.

On est donc, pour l’instant, dans un nœud. Sauf si la fédération de Charleroi faisait finalement marche arrière et acceptait de s’aligner sur la règle nationale.

Hugues Bayet n’en démord pas : si la fédération ne revoyait pas sa copie et s’il n’avait pas le soutien de son parti, il serait même prêt, dit-on, à siéger comme indépendant. De l’aveu même de son entourage, ce serait franchement étonnant qu’on en arrive là.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK