Farciennes: la N90 va être sécurisée entre l'écopôle et le rond-point de Moignelée

La ligne rouge indique l'endroit du futur séparateur en béton sur une vue aérienne de la N90
La ligne rouge indique l'endroit du futur séparateur en béton sur une vue aérienne de la N90 - © Google Maps

La semaine dernière, un homme a perdu la vie sur la N90, à Farciennes, près du nouveau rond-point de Moignelée. Le conducteur est en fait entré en collision avec un véhicule qui tentait d’éviter un automobiliste qui faisait demi-tour sur la chaussée. Le tout s’est déroulé dans une zone qui est en travaux pour l’aménagement de l’Ecopôle.

En fait, une bretelle d’accès vers Charleroi située au niveau de la rue de Tergnée est toujours fermée et donc certains automobilistes imprudents prennent la direction de Namur avant de faire un demi-tour dangereux vers Charleroi pour ne pas devoir remonter jusqu’au rond-point de Moignelée.

Un nouveau dispositif sécurisant

Cette manœuvre extrêmement dangereuse ne sera bientôt plus possible à effectuer comme l’explique Laurence Zanchetta, la porte-parole du SPW Mobilité: "A moyen terme, nous envisageons de placer des séparateurs en béton entre le carrefour de Moignelée et l’Ecopoôle, c'est-à-dire au seul endroit où il n’y a pas encore ce type de séparateur. C’est vrai qu’on nous interpelle souvent et on nous demande la construction d’un rond-point, le placement de feux et d’autres dispositifs. Nous, notre objectif est d’assurer la sécurité des usagers mais on ne peut pas se prémunir de tout. Et des gens qui font des demi-tours sur des nationales, qui roulent vite ou qui prennent le volant en ayant bu, on ne peut pas tout prévoir. On fait le maximum pour limiter les dégâts mais, là, on ne peut pas faire grand-chose de plus."

La berme centrale sera donc bien prolongée à cet endroit fin 2017 début 2018. Mais, par contre, Hugues Bayet, le bourgmestre (PS) de Farciennes, est très clair: l’accident mortel survenu il y a une semaine n’est pas lié aux travaux en cours à cet endroit mais est uniquement au comportement particulier d’un automobiliste. Pour lui, "Son accident n’a rien à voir avec le chantier de l’écopôle. Le chantier de l’écopôle est à côté de la route de la basse Sambre et il est d’ailleurs terminé."

Si l’agenda est respecté, les derniers tronçons en travaux devraient être rouverts à la circulation d’ici un mois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK