Erquelinnes : la police ferme un magasin pour non-respect du confinement

Erquelinnes : la police ferme un magasin pour non-respect du confinement
Erquelinnes : la police ferme un magasin pour non-respect du confinement - © Google Street View

Un magasin de la rue Albert Ier, à Erquelinnes, a été contraint de fermer ses portes, ce jeudi 26 mars, pour non-respect des mesures de confinement dues au coronavirus. L’établissement proposait également à la vente des gants en latex à la pièce.

La zone de police Lermes a d’abord verbalisé l’établissement une première fois, le mercredi 25 vers 15h15. Le lendemain, un second procès-verbal a été dressé contre la boutique à cause du grand nombre de clients présents à l’intérieur.

Les policiers ont également constaté la présence de quatre boîtes de gants. D’après le parquet de Charleroi, les gants étaient vendus à la pièce à la clientèle. "On ne connaît pas encore le prix qui a été fixé, mais cette pratique est interpellante, compte tenu de la situation que nous traversons", a précisé Daniel Marlière, substitut du procureur du Roi.

Le magasin a été contraint de fermer ses portes. Les procès-verbaux ont été envoyés au parquet de Charleroi, qui souhaite sanctionner le comportement du gérant.


►►► À lire aussi : Notre dossier spécial coronavirus