En six mois, le West Station de Couillet est devenu le paradis des roulettes, des roues et des planches

Possibilité de figures intéressantes
7 images
Possibilité de figures intéressantes - © rtbf.be - Amélie Bruers

Avec ses 1.000 m² dédiés aux trottinettes, aux vélos trials BMX, aux rollers ou aux skateboards, le nouveau skate park de Couillet a été aménagé en six mois. Il s’agit d’un temps record pour donner un nouveau terrain de jeu, appelé West Station, aux skateurs carolos. Ces derniers avaient été contraints de quitter le sous-sol de Charleroi Expo, il y a un an, en raison des travaux.

Maxime Timellini est le gestionnaire de ce nouveau lieu de loisirs et il connaît bien les habitudes de ceux qui fréquentent l’endroit : "Les plus jeunes font le plus souvent de la trottinette. Puis vers quinze ou seize ans ce sont les skates et le BMX qui prennent le dessus. Et ce sont souvent les plus âgés qui font du roller. Ce sont des sports que l’on croit risqués mais il y a un apprentissage car on apprend à tomber et on se munit de protections. Petit à petit, ce n’est pas plus compliqué que le foot quoi. Pour commencer à s’amuser, il faut plus ou moins six mois. Le début c’est plus galère, comme dans tous les sports, et surtout en skateboard. Mais au bout de six mois, on commence à faire des progrès, à faire tout le skate park sans tomber, en roulant tranquillement et on est déjà content. Mais pour maîtriser totalement les figures, etc, il faut des années."

Tous les âges et les niveaux sont les bienvenus au West Station. Selon Maxime Timellini qui le regrette, la présence de filles est toutefois moins importante. Le skate park de Couillet, qui peut accueillir une cinquantaine de riders en même temps, se veut un endroit de respect et d’amusement. Et il est accessible tous les après-midis du mercredi au dimanche.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK