Elia prévoit une nouvelle ligne haute tension de 5 kilomètres entre Quevaucamps et Harchies

Un nouvelle ligne haute tension remplacera l'actuelle entre Harchies et Quevaucamps.
Un nouvelle ligne haute tension remplacera l'actuelle entre Harchies et Quevaucamps. - © Elia

Une étude d'incidences vient de démarrer pour une nouvelle ligne haute tension entre les villages de Quevaucamps et Harchies. Le projet porté par Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, prévoit l’installation de 14 pylônes et d’un peu plus de 5 kilomètres de câbles électriques. Objectif : moderniser le réseau existant qui date de 1962.

"On aurait pu garder la liaison qui existe aujourd'hui et rénover les pylônes actuels, explique-t-on chez Elia. Mais, avec le temps, de nombreuses maisons ont été construites sous cette ligne haute tension. A Blaton, certains habitants ont donc un pylône de 50 mètres dans leur jardin. Et cette situation aurait compliqué la donne s'il avait fallu rénover la structure existante."

Pour Elia, la solution a donc été d'imaginer un autre tracé pour une nouvelle ligne haute tension. Celle-ci est presque parallèle à l'actuelle, mais elle s'éloigne des maisons en longeant l'autoroute E42 et la ligne de chemin de fer Tournai-Mons. Le projet comporte donc 14 nouveaux pylônes qu'Elia espère voir pousser d'ici 2 ans. Une fois que le nouveau dispositif sera raccordé, les pylônes actuels seront démontés.

Mais avant de concrétiser le projet, les remarques des riverains sont attendues lors de l’étude d’incidences. Si tout se passe bien, une enquête publique est attendue pour septembre. Elia met un numéro de téléphone à votre disposition pour les éventuelles questions, le 0800 18 002.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK