Durobor Soignies: le patron de l'entreprise évoque les perspectives d'avenir

La chaîne de fabrication des verres
La chaîne de fabrication des verres - © rtbf.be - Maxime Paquay

Si, ces dernières semaines, on a parlé de grève et de tensions à la gobeleterie Durobor, la Nouvelle Gazette parle plutôt des nouvelles lignes de production ce vendredi.

Le patron, Herman Green, veut redonner une image positive de son usine sonégienne. On sait qu'il prévoit la construction d'un nouveau bâtiment pour y installer des lignes de production plus modernes de verres à bière notamment.

Ce bâtiment pourrait être terminé dans un an si tout va bien mais, en attendant, deux lignes de production plus efficaces seront déjà installées dans l'ancienne usine. Une première en juillet et l'autre en septembre. Le tout sera transféré dans le nouveau bâtiment quand il sera terminé. Mais, selon Herman Green, Durobor ne peut plus attendre. Il faut augmenter le rendement. Et les vieilles machines ne parviennent pas à tenir la cadence. À titre d'exemple, sur 100 verres actuellement produits, 57 seulement sont bons pour la vente là où la concurrence atteint le chiffre de 75.

La nouvelle usine doit encore passer le cap des études et du permis.

2018 sera donc une année bien chargée qui servira de charnière vers un Durobor plus moderne et, en tous cas c'est l'espoir du patron, plus rentable.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK