Du changement en vue pour les habitants du quartier Heyvaert - Porte de Ninove

Le quartier est notamment connu pour son commerce de voitures d'occasion. Pourtant, c’est ici que prendra place le parc de la Sennette.
3 images
Le quartier est notamment connu pour son commerce de voitures d'occasion. Pourtant, c’est ici que prendra place le parc de la Sennette. - © RTBF

Un quartier qui s'étend du canal, au Boulevard Poincaré, jusqu'à l'abattoir, et qui se trouve à cheval sur les communes d'Anderlecht, de Molenbeek et de Bruxelles-Ville. Il est notamment connu pour son commerce de voitures d'occasion.

Mais cela devrait changer : le gouvernement bruxellois vient d'approuver son contrat de rénovation urbaine pour améliorer la qualité de vie de ces habitants. Et le besoin est criant.

Heyvaert - Porte de Ninove, l'endroit est extrêmement dense au niveau du bâti. La saleté est omniprésente. Les espaces verts sont rares et les rues plutôt étroites. Et pourtant, les camions transportant les voitures y défilent. Ce qui est loin de plaire aux habitants. "Les garages n’ont pas leur place ici. Avec tous les camions qui passent, c’est une catastrophe pour le quartier. Ce n’est pas sécurisant pour nos enfants (…) Le quartier dans son ensemble laisse à désirer (…) Il y a beaucoup d’aménagements à faire. En commençant par cette place, pour la rendre plus conviviale. Aujourd’hui, on dirait un terrain vague."

Mais cela devrait changer. D'abord parce que ce commerce de voitures va être délocalisé. Ensuite, parce que grâce à ce contrat de rénovation urbaine, c'est un tout nouvel espace vert de 755 mètres de long qui va voir le jour. "Le fait de recréer l’ancienne petite Senne et d’en faire un espace vert linéaire, qui va courir depuis la Porte de Ninove jusqu’aux Abattoirs d’Anderlecht, va permettre de recréer un parc sur cette ancienne rivière", explique Marc Mohy, responsable de la cellule développement territorial.

Autre grand projet : le réaménagement complet du carrefour au niveau du Musée des égouts. Mais aussi la création ou la rénovation de plus d'une centaine de logements.

Reste qu'il faudra être patient. Tous ces projets, 30 au total, devraient se concrétiser d'ici 5 à 8 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK