Douze ans après avoir été terrassé par le vent, le moulin de Thimougies est en train de renaître

Ils étaient orphelins depuis ce jour de grand vent en janvier 2008. Ce jour-là, les Thimougiens ont vu disparaître leur moulin. Un moulin sans ailes qui était au fil du temps devenu l’emblème de leur village situé à deux pas de Tournai. Près de 12 ans plus tard, le vieux moulin est en passe de renaître. Dans les collines et les bocages du Tournaisis, une grande grue jaune est en train de le reconstruire.

Le combat des habitants du village

"Ce sera un grand moulin avec des ailes de 24 mètres qu’on verra de très loin. Il sera magnifique quand il tournera", nous glisse Vincent Demeyer. Le futur meunier du village cache mal son impatience de voir le chantier se terminer. Il faut dire que les Thimougiens se sont battus pour leur moulin. "Lorsqu’il s’est écroulé, nous avions fait en sorte de récupérer les pièces et de les mettre à l’abri, poursuit Vincent. On a essayé de demander des subsides. Et là on a appris que suite à la chute, le moulin avait été déclassé."

Mais les villageois ne se découragent pas. Ils convainquent les autorités de mettre la main au portefeuille. Pari gagnant : un budget de 600.000 euros est octroyé par le Commissariat Général au Tourisme avec un apport de la Ville de Tournai.

"C'est l'âme du village"

La construction du nouveau moulin a commencé en avril. "Le chantier a débuté dans les ateliers de l’entreprise spécialisée à Merelbeke qui a tout construit sur place, explique Caroline Mitri, échevine de la ruralité. Maintenant, on assiste au montage. Un travail de longue haleine puisqu’on est parti pour 3 à 4 mois. Et la fin du chantier est prévue pour le 11 avril 2020."

Le village est impatient. Vincent Demeyer confirme : "Les gens n’attendent que la fin du chantier. Les habitants sont en alerte, ils guettent l’arrivée des grues." Parmi ces impatients, il y a Simon. Pour lui, ce moulin "c’est l’âme du village". Et il ajoute : "On va être content quand il sera là. Ce moulin, c’était le coin des amoureux."

Des ailes pour les amoureux, pour les promeneurs et pour les amateurs de bonne farine. Bientôt, le meunier moudra du grain à Thimougies, comme il y a un siècle…

Découvrez notre reportage audio diffusé le 8/10/19 ci-dessous :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK