Dour festival: des PMC mieux triés grâce à une équipe de jeunes bénévoles

Tous les sacs bleus du festival sont amenés au centre de tri, à quelques mètres des concerts
3 images
Tous les sacs bleus du festival sont amenés au centre de tri, à quelques mètres des concerts - © RTBF

C'était une des nouveautés de la 31ème édition du festival de Dour. Une vraie chaine de tri pour les PMC. Une immense tente dans laquelle a été installé un tapis roulant. C'est là que sont amenées toutes les poubelles à sacs bleus du festival. une équipe d'une vingtaine de bénévoles est sur le pied de guerre à partir de 9 heures du matin. "Une partie de l’équipe déverse sacs sur le tapis roulant, les autres trient en retirant les restes de nourriture, mégots et tout ce qui n’est pas tetrapak et PMC" explique Léa, la jeune chef d'équipe. Sylvie Denoncin de l'asbl 3D (Dour développement durable) explique l'importance d'un bon tri: "on a toujours trié les déchets à Dour mais si on met des sacs mal triés dans un container, c’est tout le container qui est déclassé. En triant ces sacs, on est certains d’avoir 100% de containers recyclables". Le festival espère atteindre les 20 tonnes de déchets PMC. Le tri permet par ailleurs de récupérer les bouchons de bouteilles qui permettent aux Amis des Aveugles de financer l'acquisition de chiens guides.

Une bande d'amis motivés

Le travail est difficile. les déchets, forcément, ça ne sent pas très bon. Emma est concentrée sur sa tâche, elle retire ce qui ne doit pas se trouver dans ces déchets recyclables: les mégots, les sachets en plastique, les restes de nourriture. Heureusement, elle peut quand même un peu profiter du festival: "on travaille beaucoup le matin ce qui permet d'aller voir des concerts qui nous intéressent, en se relayant ici". Léa évoque elle aussi la bonne ambiance qui compense la difficulté de la tâche: "on est une bande d’amis, c'est cool de passer du temps ensemble et puis on est à côté de la scène".

A côté de l'Elektropedia Balzaal

Et oui, la chaine de tri aurait pu être placée à l'écart des concerts mais non, elle se trouve tout juste à côté d'une des plus grandes scènes du festival, l'Elektropedia Balzaal. De quoi donner une belle visibilité aux valeureux trieurs et sensibiliser le public à l'importance d'un tri efficace en amont. Léa rapporte les réactions positives de nombreux festivaliers qui passent devant la tente. Le site en général est-il plus propre pour autant? Oui répond Sylvie Denoncin de l'asbl 3D : "Par rapport aux autres années, il y a moins de déchets laissés sur le sol… On a connu des mares de détritus sur le site autrefois… Bien sûr il reste encore du ramassage à faire mais ça va mieux. Le plus compliqué c’est le camping… ". L'asbl compte 700 volontaires qui se relaient pendant la durée du festival pour gérer tout ce qui concerne l'environnement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK