Dossier perdu à Charleroi: l'audit mandaté par la Ville remet ses conclusions

Selon la Ville de Charleroi, les travaux en retard du Quai 10 n'ont rien à voir avec l'affaire du "dossier perdu"
Selon la Ville de Charleroi, les travaux en retard du Quai 10 n'ont rien à voir avec l'affaire du "dossier perdu" - © Ville de Charleroi

La semaine dernière, le Collège communal de Charleroi confiait une mission de consultance à un bureau d’avocats spécialisé. Il s’agissait de s’assurer que toutes les conditions nécessaires au bon aboutissement de la procédure de mise en concession du Quai10 (ancien bâtiment de la Banque Nationale reconverti en pôle culturel dédié à l’image) étaient rassemblées, conformément aux dispositions légales en vigueur.

Pour rappel, les pouvoirs subsidiants avaient interrogé la Ville de Charleroi dans le cadre de la mise en concession du quai 10. L’attribution de subventions FEDER s’accompagne en effet d’un contrôle de la part des autorités européennes, quant à la manière dont sont utilisées ces subventions. Ces contrôles sont exercés par l’Etat membre lui-même, via la Direction de l’audit des fonds européens.

Ce mardi, la Ville a reçu les analyses et conclusions du cabinet d’avocats.

Deux éléments liés à la concession ont été mentionnés dans le rapport :
- la procédure en matière de mises en concurrence, de transparence et d’égalité qui régissent les marchés publics et de mise en concession
- la finalisation du projet de convention liant la Ville et l'Opérateur.

Tout rentre dans l’ordre

A la lumière des pièces présentées par la Ville de Charleroi, le rapport conclut que la procédure de mise en concurrence, de transparence et d’égalité a été menée de manière correcte et complète.

Sur cette base, le projet de convention de concession, qui est en préparation depuis 2013, pourra être prochainement finalisé. La Ville de Charleroi poursuit donc le travail entrepris avec l’ASBL Le Parc visant à présenter au Conseil communal un projet de concession domaniale en vue de modaliser l’exploitation prochaine du Quai10.

Afin d’éviter tout amalgame, la Ville précise qu’il n’y a aucun lien entre ce dossier et les retards pris dans les travaux d’aménagement du Quai 10. Sous le contrôle d’Igretec, le chantier est désormais en phase de finalisation. La ville de Charleroi et l’asbl " Le Parc " de Charleroi clôturent le projet de concession domaniale afin que ce nouveau pôle culturel voie prochainement le jour.

On respire à la Ville, mais...

On respire alors maintenant à la Ville? Oui sans doute même si certains restent toutefois sur leur faim.

On ne peut en effet s'empêcher de se demander si les pièces ont réellement été manquantes. Cela reviendrait à dire que l'administration, et non l'échevin en place en 2012, n'a pas géré ce dossier jusqu'au bout. Ou alors qu'il y a eu peut-être un peu trop de flou quant à la rapidité avec laquelle ce dossier a vraiment été pris en charge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK