Dormir au Grand Large: le rendez-vous de milliers de mouettes

Plus de 4000 mouettes rieuses se rassemblent chaque soir au Grand Large de Péronnes.
Plus de 4000 mouettes rieuses se rassemblent chaque soir au Grand Large de Péronnes. - © Pixabay

Des milliers de mouettes rieuses et de goélands se rejoignent chaque soir et repartent le lendemain matin. C’est le spectacle naturel que l’on peut voir au-dessus des grands plans d’eau. Les oiseaux s’envolent, se croisent et se reposent tous ensemble. C’est le cas du Grand Large de Péronnes ou de Mons, par exemple, qui leur sert de dortoir.

« On pense que le dortoir a notamment comme fonction un lieu d’échange d’informations entre les individus », explique Jean-Yves Paquet, directeur du département Études de Natagora. « Plusieurs études montrent que ça pourrait être un moyen, pour les oiseaux qui n’ont pas trouvé de quoi se nourrir, de finalement apprendre où trouver les denrées alimentaires dans la région. Chez nous, ces rassemblements se passent principalement en hiver. Mais il est possible de déjà remarquer ce phénomène dès l’été, à la fin de la période de reproduction, et en automne également. »

Après la Seconde Guerre mondiale, les dépotoirs ont favorisé la transition de ces oiseaux de la mer vers les terres. Elles ont néanmoins conservé leurs habitudes de dormir sur un plan d’eau. Les mouettes et les goélands sont des oiseaux très sociaux. C’est entre autres pour cela qu’ils vivent en colonies et qu’ils se partageraient ces informations. Ils ont aussi la faculté de chasser les rapaces, ce qui pousse des proies à se joindre à leurs groupes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK