Deux nouveaux contrats et la forme pour Thalès Alenia Space à Charleroi

Un travail de précision pour équiper les satellites
Un travail de précision pour équiper les satellites - © Thalès Alenia Space

Thalès Alenia Space Belgium, qui emploie 800 personnes, est une success story implantée à Charleroi depuis 1963. Dans un futur proche, la société fournira ses nouvelles générations d'équipements électroniques à destination des satellites de télécommunications et conforte de la sorte son leadership mondial dans le secteur.

Des contrats destinés à Eutelsat Afrique et à la direction générale de l'armement française, synonymes d'emplois à haute valeur ajoutée. Des postes qu’Emmanuel Therasse, directeur chez Thales Alenia Space Belgique, confirme pour Charleroi:  "Nous avons effectivement renforcé nos équipes ces derniers mois aussi bien en recherche et développement au sein de l’ingénierie qu’en production. Avec des profils très variés : ingénieurs extrêmement qualifiés d’un côté et opérateurs que nous formons en interne pour les amener au niveau de compétence requis pour les activités très fines de câblage spatial que nous faisons ici. Et, pour un euro investi dans le spatial, on estime qu’au total on a un retour de l’ordre de 10 à 20. C’est pour ça que l’investissement dans le spatial fait du sens non seulement d’un point de vue scientifique puisque nous faisons partie de missions scientifiques prestigieuses qui font rêver comme la mission Rosetta dont on a beaucoup parlé ces derniers mois. Mais l’investissement dans le spatial a aussi une logique économique: il y a un vrai retour sur investissement du spatial, cela crée des emplois et c’est aussi important de le souligner."

Dans le cadre de ces deux contrats signés, les équipements de Thales Alenia Space Belgium embarqueront à bord des premiers satellites à utiliser la plate-forme Spacebus Neo de Thales Alenia Space. Il s’agit d’une nouvelle gamme de plate-forme de satellite géostationnaire qui comportera une version toute électrique et répondra aux demandes de compétitivité, de flexibilité et de multi-compatibilité des lanceurs attendues par les opérateurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK