Détournement de fonds à Farciennes : l'ex-échevin Demir a été hospitalisé

Atilla Demir est hospitalisé depuis ce lundi matin
Atilla Demir est hospitalisé depuis ce lundi matin - © Ville de Farciennes

Atilla Demir, l'échevin de Farciennes qui a démissionné après avoir avoué le détournement de plusieurs dizaines de milliers d'euros, a été hospitalisé. C'est ce qu'a indiqué ce lundi son avocat qui a confirmé l'essentiel des aveux de son client.

Atilla Demir avait appelé, jeudi soir, le bourgmestre et député européen de Farciennes, Hugues Bayet (PS), pour reconnaître qu'il avait commis des détournements au préjudice de la Régie communale autonome de Farciennes dont il est l'administrateur-délégué. Cette régie gère, depuis 2014, les infrastructures sportives communales, et notamment la piscine de Farciennes.

Comme l'a indiqué Hugues Bayet vendredi lors d'une conférence de presse, Atilla Demir, qui était échevin des Sports et de l'Etat-civil, avait invoqué de lourds problèmes financiers personnels pour expliquer ses malversations qui s'élèveraient à environ 80.000 euros. En avouant ces détournements, il avait également démissionné du collège et du conseil communal, ainsi que du parti socialiste.

Me Jean-Pierre Deprez, l'avocat d'Atilla Demir, a brièvement fait le point aujourd'hui sur ce dossier en l'absence de son client qui a été hospitalisé ce lundi matin. Il a insisté sur le fait que l'intéressé se disait conscient du tort causé "à sa famille, à la communauté turque, à la commune de Farciennes et à la politique". Il apparaît, selon lui, que Atilla Demir, précédemment transporteur routier dans une société qui a fait faillite, s'est trouvé dans une situation financière inextricable, son épouse étant sans emploi. De plus, il était, depuis plusieurs années, en litige avec un entrepreneur, en raison de malfaçons à son habitation.

Il avait cependant l'intention de rembourser, et avait commencé à le faire : c'est cette première tranche de remboursement de 5.000 euros qui a mis la puce à l'oreille du réviseur de la Régie communale, et qui a permis de découvrir l'importance des sommes détournées.

Si le bourgmestre de Farciennes a aussitôt informé le parquet de Charleroi, le dossier d'Atilla Demir n'a pas encore été mis à l'instruction, et l'intéressé n'a pas encore été entendu par les autorités judiciaires, a encore indiqué son avocat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK