Des menaces envers les travailleurs impayés de Rive gauche à Charleroi?

Des travailleurs menacés sur le chantier Rive Gauche à Charleroi ?
Des travailleurs menacés sur le chantier Rive Gauche à Charleroi ? - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Vendredi dernier, quatre ouvriers égyptiens, travaillant sur le chantier du futur centre commercial Rive Gauche de Charleroi, ont été entendus par la police fédérale.

Ils ont déclaré avoir été victimes d'intimidation de la part des sous-traitants italiens qui les ont engagés.

Des intimidations et des menaces auraient ainsi été proférées contre les 80 ouvriers étrangers qui avaient arrêté le travail il y a dix jours parce qu'ils n'étaient plus payés depuis plusieurs mois.

Apparemment, selon le permanent du syndicat de gauche FGTB, ces travailleurs ne toucheraient leur argent que s'ils cassent leur contrat de travail. Pour Sébastien Dupanloup, " Je pense qu’on peut parler effectivement  de menaces suite à tout ce qui nous est raconté au jour le jour par ceux qui sont retournés en Italie et qui nous ont contacté à de nombreuses reprises. On aurait demandé à ces travailleurs de rompre leur contrat de travail sous peine de ne pas être payés. On leur a bien sûr demandé de nous fournir  des documents à ce propos. On a informé la justice de cette situation et c’est maintenant à la justice de faire son travail à ce propos. "

Vendredi dernier en tous cas, à Charleroi, d'autres travailleurs, également convoqués par la police, n'ont pas osé se montrer par peur de représailles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK