Des escrocs arnaquent des locataires de logements sociaux à Charleroi

Un changement de barillet de serrure et le tour est joué
Un changement de barillet de serrure et le tour est joué - © Belga/AFP - Damien Meyer

La police de Charleroi met en garde la population contre une arnaque qui a déjà fait plusieurs victimes dans la région.

Des individus pénètrent dans des habitations sociales inoccupées et changent le barillet de serrure de porte. Ils postent ensuite une annonce pour inviter d'éventuels locataires à visiter les lieux dont ils se font passer pour les propriétaires.

Pour David Quinaux, le porte-parole de la police de Charleroi, "L’individu peu scrupuleux va donc organiser des visites, souvent tard le soir. Et si le bien convient à la personne qui est candidate, il va lui réclamer immédiatement, de main à la main, une caution locative de deux mois de loyer, soit 1 000 euros. On est dans un milieu précarisé mais l’arnaque est aussi très bien montée. On voit que c’est organisé par quelqu’un qui est bien rodé, qui est huilé à ce type de modus operandi qui est connu et qui revient régulièrement. On a donc probablement affaire à de la criminalité itinérante. Donc, pour rappel, la caution locative, c’est déposé sur un compte qui est bloqué à la banque au nom du locataire. Jamais de la main à la main."

Les locataires, tout heureux de recevoir les clés de leur nouveau foyer, sont en toute confiance. Les papiers de régularisation n'arriveront jamais et la société de logements "La Sambrienne", victime par deux fois de cette arnaque, a mis un dispositif en place pour parer à de nouvelles tentatives. Et, de son côté, la police enquête.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK