Des comportements irrespectueux vis-à-vis des femmes au FIFA de Mons ?

Un conseil d'administration extraordinaire est convoqué demain (mercredi) pour faire toute la lumière sur des reproches émis à l'encontre du patron du Festival International du Film d'Amour.
Un conseil d'administration extraordinaire est convoqué demain (mercredi) pour faire toute la lumière sur des reproches émis à l'encontre du patron du Festival International du Film d'Amour. - © RTBF

Un conseil d'administration extraordinaire est convoqué demain (mercredi) pour faire toute la lumière sur des reproches émis à l'encontre du patron du Festival International du Film d'Amour (FIFA), André Ceuterick.

Un courrier a été envoyé à tous les administrateurs. Un courrier signé "les membres du personnel". Pas de signatures nominatives donc, mais on y parle de comportement irrespectueux, notamment vis-à-vis des femmes.

Un courrier qui a fait réagir le monde politique montois

La réaction n’a pas tardé puisqu’un conseil d’administration est convoqué. On imagine qu'il sera question de choisir comment réagir à ces accusations. On parle de rémunérations sous le barème, de mauvaises conditions de travail, mais aussi de paroles agressives et "de réflexions déplacées vis-à-vis des stagiaires et du personnel féminin". Le courrier évoque aussi la mise à disposition du personnel pour d'autres structures.

André Ceuterick est à la tête du Festival du Film d’Amour depuis sa création il y a 34 ans. Il est aussi à la tête du cinéma Plaza. Par voie de communiqué, il a réagi : il conteste les faits et dépose plainte pour diffamation et calomnie.

Réaction aussi de l'opposition montoise. MR et Écolo interpellent ensemble Elio Di Rupo, le bourgmestre de Mons, étant par ailleurs le président du FIFA.

Georges-Louis Bouchez et Charlotte de Jaer demandent qu'André Ceuterick soit écarté de la gestion quotidienne du FIFA. Ils demandent aussi un audit sur la place et le traitement des femmes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK