Des centaines de personnes aux funérailles de Véronique Cornet à Gilly

Les funérailles de Véronique Cornet, vice-présidente (MR) du parlement wallon et bourgmestre en titre de Montigny-le-Tilleul, ont eu lieu ce vendredi matin en présence de plusieurs centaines de personnes et de nombreux représentants des assemblées fédérales, régionales et communautaires.

A la levée du corps à Montigny-le-Tilleul, outre des dizaines d'habitants de la commune, le vice-Premier ministre Didier Reynders (MR) était présent ainsi que le ministre des Classes moyennes Willy Borsus (MR). Le Premier ministre Charles Michel (MR), excusé, était venu jeudi soir s'incliner devant la dépouille.

Véronique Cornet est décédée mardi à l'âge de 46 ans, des suites d'une leucémie. Plusieurs corbillards chargés de fleurs et de couronnes émanant d'associations et d'autorités communales, régionales et communautaires ainsi que de communes de la région de Charleroi ont accompagné le cortège, jusqu'au crématorium de Gilly (Charleroi), où se trouvaient notamment le ministre-président wallon Paul Magnette (PS), le ministre francophone du Budget André Flahaut (PS) et des représentants des différents groupes politiques des assemblées parlementaires, ainsi que le président du cdH, Benoît Lutgen.

Comme l'avait souhaité Véronique Cornet, aucun discours politique n'a été prononcé.

La parole a été donnée à ses proches ainsi qu'à un ami : Jean-Jacques Cloquet, administrateur-délégué de l'aéroport de Charleroi, qui a, des sanglots dans la voix, dressé un portrait de la disparue.

La dispersion des cendres s'est déroulée ensuite en présence des seuls proches de Véronique Cornet.