Des cas de scarlatine dans une école de Leuze-en-Hainaut

Des bactéries Streptococcus pyogenes, qui peuvent déclencher la scarlatine
Des bactéries Streptococcus pyogenes, qui peuvent déclencher la scarlatine - © DR

Votre enfant a de la fièvre ? Des ganglions ? Les symptômes d'une angine et des éruptions cutanées, surtout dans les plis de la peau ? Une langue couleur framboise ? Il a peut-être la scarlatine.

Des parents d'élèves du Centre éducatif Saint-Pierre à Leuze-en-Hainaut ont été informés de plusieurs cas de scarlatine au sein de l'école, en maternelle et en primaire (rue du Bois et rue de Tournai).

La scarlatine est une maladie contagieuse, mais pas dangereuse, si elle est bien diagnostiquée et bien soignée. Mais elle garde une mauvaise réputation, parce qu'avant l'arrivée des antibiotiques, elle pouvait donner du rhumatisme articulaire aigu, des complications aux reins, des abcès aux amygdales notamment.

Contagieux mais plus vraiment dangereux

Bref, c'est une maladie qui, dans la tête des anciens, inquiétait mais depuis qu'on a la pénicilline, la scarlatine ne donne quasi plus jamais de complications. Les enfants guérissent même assez vite.

La maladie s'attrape par voie respiratoire, quand on tousse, quand on éternue, surtout quand on est enfermé dans une pièce, telle qu'un dortoir ou une salle de classe. Elle est assez contagieuse. C'est sans doute pour ça que les services de santé à l'école demandent aux parents d'être vigilants et de garder les enfants à la maison (et de consulter un médecin) s'ils voient des symptômes apparaître.

Mais après 48 heures, l'enfant peut déjà retourner en classe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK