Coronavirus: des bénévoles racontent des histoires au bout du fil pour contrer l'isolement des malvoyants

Des histoires au bout du fil pour contrer l'isolement des malvoyants
Des histoires au bout du fil pour contrer l'isolement des malvoyants - © © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Isolés dans une maison de repos ou seuls chez eux sans contact avec l’extérieur, certains aveugles et malvoyants vivent un confinement délicat. Depuis début avril, pour contrer cette solitude, la Ligue Braille propose des "histoires au bout du fil". Les malvoyants peuvent solliciter un rendez-vous téléphonique avec un lecteur qui leur lira un texte pendant quelques minutes.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Dans le Hainaut, Roger est un habitué du service. Au téléphone, il écoute religieusement une lecture surprise : "C’est le plaisir de la découverte. Et en même temps, c’est le plaisir d’entendre quelqu’un d’autre vous parler", nous confie-t-il.

Et souvent, à l’issue de la lecture, une conversation de quelques minutes s’engage : "Moi quand j’ai écouté un très beau texte, je ne sais pas faire autrement que de remercier la personne qui l’a lu et on discute quelques minutes", sourit Roger.

Papoter cinq minutes avec une personne extérieure est une bouffée d’oxygène.

Pour Christine Stiennon, de la Ligue Braille, cette parenthèse de quelques minutes est bien nécessaire en cette période. "Quand on ne voit pas, la voix est très importante, explique-t-elle. Et papoter cinq minutes avec une personne extérieure est une bouffée d’oxygène."

Prendre rendez-vous 24 heures à l’avance

Depuis début avril, les bénévoles de la Ligue Braille ont raconté une centaine d’histoires au bout du fil. Si ce service vous intéresse, il est nécessaire de prendre rendez-vous au moins 24 heures à l’avance au 02 533 32 87 (numéro accessible du lundi au vendredi en matinée).

Notre reportage radio du 29/04

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK