Déjà finies vos bonnes résolutions? Janvier n'est pas le mois adéquat

Déjà finies vos bonnes résolutions? Janvier n'est pas le mois adéquat
Déjà finies vos bonnes résolutions? Janvier n'est pas le mois adéquat - © Tous droits réservés

Elles ne sont peut-être déjà plus qu’un lointain souvenir… Les bonnes résolutions ne résistent pas souvent au mois de février. Quatre semaines – en moyenne – après les avoir prises, la plupart des gens les abandonnent. Et pour cause : ce n’est pas du tout le bon moment pour amorcer des changements. Explications.

Le grand classique

Chaque année, c’est le même refrain : qui dit 1er janvier, dit bonnes résolutions ! Bouger plus, maigrir ou encore épargner… Voilà le top 3 des Belges.

Sauf que quelques semaines plus tard, bien souvent, ça donne ceci : « Chez moi, les classiques comme faire régime ou prendre soin de soi, ça ne dure pas plus d’une semaine ! » ; « Pour la reprise du sport, j’avais atteint mes objectifs puisque j’avais tenu un an et demi. Mais j’ai arrêté avec la reprise des cours », « Arrêt de l’alcool, de la cigarette et régime en même temps, et je tiens pour le moment ! ».

N’importe quand… sauf en janvier!

Pourtant, janvier n’est pas le mois idéal pour prendre de bonnes résolutions. " Non, non et un grand non, martèle Roxane Coenart, coach. Parce que, justement, la période où on les abandonne est la pire de l’année. Février, je ne sais pas si c’est lié à la fin de l’hiver ou au printemps qui s’annonce mais c’est un moment où tout de monde pète des durites. "

Mais quand vaut-il mieux adopter de vrais changements ? C’est simple : quand VOUS l’avez décidé. " Il n’y a pas de moment pour prendre une résolution, c’est quand on décide d’être acteur de son propre changement qu’on prend une résolution. Et ce n’est pas une résolution mais une décision ", conclut Roxanne Coenart.

Si vos bonnes résolutions sont tombées à l’eau, ne désespérez pas… Ce n’est que partie remise : quand votre volonté et votre timing seront accordés. Bonne chance !

Brut 02/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK