Déconfinement: à Aubel, une maison de repos fait appel aux bénévoles pour l'accueil des visiteurs

Déconfinement: à Aubel, une maison de repos fait appel aux bénévoles pour assurer l'accueil des visiteurs
Déconfinement: à Aubel, une maison de repos fait appel aux bénévoles pour assurer l'accueil des visiteurs - © RTBF - Philippe Collette

Parmi les mesures de déconfinement au 1er juillet figure un assouplissement des visites des familles aux résidents des maisons de repos, jusqu'ici très limitées. Cet allègement des mesures entraine une nouvelle organisation dans les résidences. C'est notamment le cas de la Résidence La Kan, à Aubel, qui doit trouver des bénévoles en nombre pour les deux mois d'été pour assurer l'accueil.

De nombreuses visites attendues

Les visites aux 115 résidents de La Kan ont été interdites début mars, avant même le confinement officiel. Les mesures se sont graduellement assouplies, mais dès le 1er juillet, les contacts entre familles et résidents pourront être plus fréquents, plus longs et plus directs aussi. Benedicte Léger, vice-présidente de l’intercommunale INAGO, dont dépend La Kan: "Avant, c'était limité à quatre personnes. Maintenant, tout le monde peut venir, mais à raison de deux personnes maximum par visite. Il y a également la possibilité de voir le résident dans sa chambre. Enfin, le résident peut sortir de la maison de repos, se promener dans le jardin ou dans la cour intérieure".

D'où cet appel aux bénévoles

Vu les nombreuses visites attendues, la gestion de l’accueil sera primordiale:  respect du port du masque, de la distanciation sociale, de l’utilisation de gel hydroalcoolique, et aussi la prise des coordonnées des visiteurs pour la traçabilité en cas de souci. Autant de tâches que le personnel soignant ne pourra accomplir, d’où cet appel lancé aux bénévoles. Benedicte Léger: "Les bénévoles sont chargés d'accueillir le visiteur du résident, de lui rappeler les règles, de s'assurer aussi qu'il note bien ses coordonnées. La deuxième chose, c'est que le bénévole va être en charge du planning des visites. Donc toutes les visites ne se feront que sur rendez-vous. Le but ici d'appel aux bénévoles, c'est qu'ils viennent trois ou quatre heures sur la période de deux mois".

La résidence espère recruter 50 bénévoles, et si, en plus, ils ont le sens de l’accueil, "c'est encore mieux, parce qu'on a vraiment besoin de sourires dans nos maisons de repos".

Si vous êtes intéressé par cette fonction d'accueil à titre bénévole pour juillet et août, vous pouvez contacter la Résidence. Les coordonnées figurent sur le site inago.be.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK