Dans certaines écoles, une rentrée avec un seul élève en classe

Dans certaines écoles de village, la rentrée des classes s’est déroulée sans aucun problème de distanciation physique. A Laplaigne, près de Tournai, l’école libre Sainte-Marie a par exemple rouvert ses portes pour une seule élève. La seule de la classe à être en 6e primaire.

Après deux mois à la maison, Romane a retrouvé son école sans ses camarades des années inférieures. « C’est un peu bizarre, c’est intimidant, confie-t-elle. Mais c’est aussi bien d’être seule. Au moins je suis tout à fait concentrée, parce que d’habitude je suis un peu tête en l’air. »

La situation est aussi inhabituelle pour l’institutrice Emilie De Smet qui accueille d’ordinaire une dizaine d’élèves de 4e, 5e et 6e. Mais pour l’enseignante, même pour accueillir une seule élève, cette rentrée avait du sens. « Je trouve bien qu’elle finisse son cycle avec nous. On est une petite école familiale, ça aurait été dommage qu’elle parte dans l'enseignement secondaire sans mettre un point final à ses primaires. »

Garder le contact avec les élèves qui ne reviendront pas

La reprise se fait en douceur, sans stress. Une petite répétition générale avant septembre où la rentrée se fera en plus grand nombre dans cette petite école de village. « Qu’on soit une petite ou une grande école, les règles sont identiques. Et je crois que pour la rentrée de septembre, nous aurons encore à respecter ces directives. Donc autant se préparer maintenant », ajoute Christelle Cossement, la directrice.

En attendant, pas question d’abandonner les élèves des autres années. Instituteurs et direction se démultiplient pour garder le contact avec ces enfants qui ne reviendront plus à l'école avant l’été.