CPAS Charleroi : de l'impro théâtrale pour les personnes atteintes d'Alzheimer

L'impro pour aider les personnes atteintes d'Alzheimer au CPAS de Charleroi
L'impro pour aider les personnes atteintes d'Alzheimer au CPAS de Charleroi - © rtbf.be - Vinciane Votron

200.000 belges souffrent d'Alzheimer et, depuis plusieurs années, le CPAS de Charleroi propose une approche différente de cette maladie. Les patients suivent un atelier d'improvisation. De quoi rester en lien avec les autres.

Andréa, par exemple, a intégré le cours d'improvisation en septembre à raison de deux fois par mois. Et il s’y amuse. Il déclare ainsi : "Je ne vais pas rester assis sur une chaise à la maison et ne rien dire sans bouger, non, hein ?"

Le CPAS de Charleroi propose cette prise en charge non médicamenteuse de la maladie d'Alzheimer. C’est une manière de renforcer les contacts humains. Patricia Scorneau, référente "démence", explique : "Ce que l’on constate, c’est que les personnes qui viennent à l’improvisation sont beaucoup plus ouvertes aux autres. Elles sont plus dans la relation. Pour certains qui, quand ils arrivent, sont très repliés sur eux-mêmes, on voit qu’au fil des rencontres et au fil de nos ateliers, la personne est beaucoup plus ouverte."

Un avant et un après que les membres des familles apprécient. Monique Sottiaux est venue applaudir sa maman : "Elle joue encore plus la comédie avec nous et pour nous, en même temps, c’est une façon aussi de passer à autre chose quand elle a un moment de tristesse."

Et le tout se fait avec beaucoup de plaisir et toujours avec une touche d'humour.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK