Courcelles : les règles de confinement non respectées par la bourgmestre lors de funérailles

Le cimetière de Courcelles
Le cimetière de Courcelles - © Google Street View

La bourgmestre de Courcelles, Caroline Taquin (MR), est dans la tourmente. La justice a en effet ouvert un dossier à sa charge pour ne pas avoir fait respecter les mesures de confinement et de distanciation sociale lors des funérailles d’un entrepreneur carolo basé à Courcelles, spécialisé dans les transports, décédé des suites d’une longue maladie.

Au cours des funérailles du 4 avril 2020, normalement obligatoirement célébrées avec un cercle très restreint de personnes, des dizaines de chauffeurs avaient fait une haie d’honneur à l’aide de leurs poids lourds et des dizaines de personnes s’étaient aussi rassemblées au cimetière.

"Il s’agit d’une infraction qui doit être sanctionnée" dit le procureur du roi de Charleroi. Apparemment, ayant appris qu'il y avait beaucoup de monde au cimetière, la bourgmestre, censée faire respecter la loi dans sa commune, s'y était rendue et avait émis des remarques aux personnes présentes sans toutefois intervenir ou faire intervenir la police.

 

►►► À lire aussi : Notre dossier spécial coronavirus

Des funérailles filmées pour pallier au rassemblement (JT du 29/04/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK