Yusen Logistics à Courcelles: fermeture d'un logement et scellés sur des camions

La sécurité électrique notamment pas respectée dans la cabine de séjour
2 images
La sécurité électrique notamment pas respectée dans la cabine de séjour - © RTBF

L'auditeur du travail du Hainaut s'est rendu ce matin sur le site de l'usine Yusen Logistics à Courcelles. Dimanche, les travailleurs de l'entreprise avaient alerté sur les conditions de vie précaires de travailleurs venant des pays de l'Est logés sur le site. Plusieurs services de contrôles administratifs étaient également présents.

Ce qui choquait particulièrement, ce sont ces portacabines dans lesquels vivaient les ouvriers. Un endroit à l'hygiène déplorable, avec un réservoir d'eau froide à l'extérieur. Le lieu a été fermé par l'auditeur après qu'on ait constaté notamment un gros souci électrique: les micro-ondes, frigos et autres appareils consommaient pour 6000 volts à partir de multiprises connectées à une seule prise électrique.

Par contre, les 70 ouvriers de l'Est qui travaillent dans l'entreprise dorment dans leur cabine de camion et ça c'est légal. Rien à redire. Et ils utilisaient les toilettes du bâtiment.

Reste maintenant à savoir si leurs contrats sont légaux. Ces ouvriers sont, en fait, employés par un sous-traitant de Yusen Logistics. Sous-traitant basé en Slovaquie. De quel pays dépendent les travailleurs au niveaux des lois sociales ? Il va faloir vérifier s'ils passent plus de temps en Belgique ou là-bas. En tout cas, la présence de ces Polonais et Roumains était connue depuis des années et leur patron nous a affirmé que tout était en règle.

Par ailleurs, selon l'auditeur du travail, des scellés ont été apposés ce lundi matin sur quelques camions qui ont été contrôlés comme roulant au mazout de chauffage.

Rappellons que Yusen logisitcs, sous-traitant de Caterpillar, est en procédure de licenciement collectif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK