Cortèges de militants CGSLB à Liège et Charleroi

Militant CGSLB
2 images
Militant CGSLB - © Tous droits réservés

Mécontentement hennuyer

Environ deux cents membres du syndicat CGSLB se sont rendus ce mardi matin au siège du MR carolo pour y rencontrer les élus locaux. Les membres du syndicat libéral souhaitaient exposer leurs griefs et revendications sur bon nombre de sujets. Michel Kovaric, CGSLB TEC Hainaut : "Ce matin, les actions menées par la CGSLB visent à démontrer notre mécontentement contre plusieurs mesures décidées par le gouvernement fédéral en marge de son contrôle budgétaire. Nous avons menés des actions sur le réseau TEC qui ont perturbé le réseau des bus et des métros dans toutes les provinces de Wallonie. Dans certains dépôts, moins de la moitié des bus sont sortis ce qui confirme la réussite de notre action. Les TEC Liège-Verviers, Hainaut et Charleroi sont touchés. Ici, à Charleroi, nous avons été reçus par le député Philippe Knaepen, qui se chargera de relayer nos doléances auprès des représentants du MR au niveau fédéral".

Mécontentement liégeois

Les membres de la CGSLB on également rencontré à Liège les représentants de l'Union des Classes Moyennes de Belgique pour y exposer leurs revendications. Des réunions qui se sont déroulées dans le calme. Dans les deux villes, les cortèges étaient composés d'environ deux cents participants. 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK