Coronavirus : la pandémie profite au marché du jeu vidéo

Le confinement n'a pas que des mauvais côtés. Certains profitent de leur temps libre pour jouer un peu plus que d'habitude aux jeux vidéo. Les plateformes ont d’ailleurs bien saisi l’opportunité. Elles multiplient les promotions et mettent des jeux temporairement en accès libre pour appâter le client.

Conséquence : la pandémie de coronavirus a permis à certaines de ces plateformes de battre des records. Steam, l’une des plus connues, a ainsi enregistré plus de 22 millions de joueurs connectés simultanément dimanche dernier. Du jamais vu.

Des ventes doublées pour une société montoise

La société montoise Fishing Cactus qui développe des jeux en ligne enregistre elle aussi un "effet confinement". "Chacun de nos jeux a un site internet qui lui sert de vitrine et les visites sur ces sites ont doublé. Même constat pour les ventes", constate Laurent Grumiaux, directeur de production. Le revers de la médaille, c'est que le développement d'autres jeux a été stoppé à cause de la crise sanitaire. 

Les amateurs de streaming, ces parties suivies en direct sur le web, ont aussi de quoi s'occuper. Les "stream" connaissent une fréquentation en hausse. "Il y a des streamings en permanence alors que d’habitude certains moments de la journée sont plus calmes", remarque "Bestio", youtubeur spécialisé dans les jeux vidéo.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK