Comme d'autres, le Centre Culturel de Thuin lance un SOS

Comme d'autres, le Centre Culturel de Thuin lance un SOS
Comme d'autres, le Centre Culturel de Thuin lance un SOS - © Tous droits réservés

Les opérateurs des centres culturels sont aux abois : ils n'ont plus les moyens financiers pour exercer leurs missions et doivent faire toujours plus avec toujours moins.

Hier, les deux organisations qui représentent tous ces centres culturels ont été reçues par la commission culture du parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles. C’était l'occasion, notamment, d'expliquer qu'il est nécessaire d'augmenter les dotations.

Pascal Marlier, animateur et directeur du centre culturel thudinien, était présent : "Depuis quatre ans on a un nouveau décret des centres culturels mais on n’a pas la subvention qui va avec. On a toutes les restrictions budgétaires qui sont liées aux communes, aux provinces, aux mécanismes d’emploi qui commencent à nous serrer doucement à la gorge. Tout en nous demandant de faire plus, on n’arrête pas de nous retirer des moyens. Donc voilà, l’impact il est clair quoi. Chez nous, c’est moins de spectacles, c’est des difficultés à maintenir les salaires et des choix qu’il faudra faire dans les cinq ans entre activités ou maintien de l’emploi. Donc voilà c’est gravissime quoi."

Si rien ne change, d’autres actions des centres culturels sont à prévoir dans les semaines et les mois à venir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK