Comines-Warneton: d'ingénieux voleurs se sont faits passer pour des avocats

Le scénario est le suivant. Un automobiliste circule tranquillement sur la chaussée. Une voiture le suit de très près et fait des appels de phare pour lui demander de s'arrêter.

Une fois les deux voitures garées, l'escroc dégrade discrètement la carrosserie de la voiture et prétend qu'il y a eu un petit accrochage. Il prétend être avocat et propose un accord à l'amiable, autrement il demande de l'argent pour couvrir les frais de réparation, une somme de 800 euros... L'individu fait même semblant d'appeler son assureur précise Sud Presse qui donne ce jeudi matin les détails de ce vol à la ruse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK